Ali AL-MUQRI

Ali Al Muqri

Yémen

Ali al-Muqri est originaire de Sanaa au Yémen. Accusé de trahison par le pouvoir rebelle et menacé depuis de nombreuses années par des groupes fondamentalistes en raison de ses écrits, il a trouvé refuge en France en octobre 2015 où il bénéficie d’un statut de réfugié politique. Écrivain engagé et collaborateur de journaux progressistes, Ali al-Muqri est l’auteur d’un essai remarqué sur l’alcool et l’islam. Deux de ses romans, publiés en France aux éditions Liana Levi, allient la littérature à la résistance politique.

COUP DE CŒUR
« Intense et courageux, le roman de l’écrivain progressiste Ali Al-Muqri nous parle d’entraves, d’interdits, de transgressions et de fanatisme. Que de parcours différents et de personnages désorientés dans cette famille yéménite ! Entre soumission et soif de liberté, l’héroïne de Femme interdite peut-elle réellement exister ? En se glissant dans la peau d’une femme, l’auteur prouve une fois de plus sa tolérance et son engagement. » Dominique Santini, bibliothèque Flora Tristan, Bordeaux

OÙ RENCONTRER ALI AL-MUQRI ?

VENDREDI 23 NOVEMBRE
> BORDEAUX / Bibliothèque Flora Tristan, 18h30
 Écrivain en exil, rencontre animée par Sonia Moumen, auteure. Interprète de l’arabe : Franck Mermier, directeur de recherche au CNRS (IRIS)

SAMEDI 24 NOVEMBRE
> BLANQUEFORT / Médiathèque Assia Djebar, 11h
Vivre l’exil, rencontre animée par Joëlle Danies-Caillaud, directrice de la médiathèque. Interprète de l’arabe : Franck Mermier, directeur de recherche au CNRS (IRIS)
> VILLENEUVE-SUR-LOT / Médiathèque, 16h30
 La littérature pour patrie, rencontre animée par Sonia Moumen, auteure. Interprète de l’arabe : Franck Mermier, directeur de recherche au CNRS (IRIS)
Salle de spectacle du Centre Culturel, 19h : projection du film A mon âge, je me cache encore pour fumer suivi d’un débat à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

femme interdite

 

À LIRE
Femme interdite
éditions Liana Levi, 2015
Traduit de l’arabe par Ola Mehanna et Khaled Osman

 

Publicités