Le Cinéma des écrivains

LE CINÉMA DES ÉCRIVAINS

En partenariat avec le cinéma Utopia, Bordeaux
De l’écrit à l’image… ou de l’image à l’écrit.

SAMEDI 19 NOVEMBRE
> 17h30 : Présentation par Négar Djavadi, auteure et réalisatrice
Une journée particulière, réalisé par Ettore Scola avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni (Italie/Canada, 1977, 105mn).
En pleine période fasciste italienne, nous assistons à la rencontre de deux personnes que tout semble séparer. A Rome, le 8 mai 1938, Hitler rencontre Mussolini, tous les romains assistent à la cérémonie. Antonietta, en bonne mère de famille nombreuse, reste chez elle pour s’occuper des tâches ménagères et le hasard va la mettre en contact avec Gabriele, un intellectuel homosexuel menacé de déportation. Sur fond de retransmission radiodiffusée de la parade militaire les deux êtres vont d’abord s’affronter idéologiquement avant de se reconnaître dans leur commune et profonde solitude.

DIMANCHE 20 NOVEMBRE
> 11h : Présentation par Ron Rash, romancier, poète et nouvelliste américain
Luke la main froide réalisé par Stuart Rosenberg, adaptation du roman homonyme de Donn Pearce (États-Unis, 1967, 126mn), avec Paul Newman et George Kennedy.
Pour s’être livré à des actes de vandalisme, Luke Jackson (Paul Newman) est condamné à deux ans de travaux forcés dans un camp de prisonnier en Floride. Il s’y lie d’amitié avec un autre détenu, Dragline, et devient bientôt le prisonnier le plus populaire grâce à son flegme et sa joie de vivre communicative. Rebelle à l’autorité des gardiens, il ne peut pas se plier à la discipline d’un camp où les humiliations et mauvais traitements sont monnaie courante, aussi tente-t-il plusieurs fois de s’évader …

LUNDI 28 NOVEMBRE / AVANT-PREMIERE (SOUS RÉSERVE)
> 20h : Le Kaddish des écrivains, réalisé par Arnaud Sauli et produit par Dublin Films (France/Israël, 2015, 75mn)
Un homme âgé travaille inlassablement à redonner vie au monde juif disparu pendant la Shoah. Il s’appelle Aharon Appelfeld, devenu l’un des plus grands écrivains juifs de notre temps. Il est le dernier écrivain israélien témoin de la Shoah et son oeuvre comporte plus d¹une quarantaine de livres, traduits et publiés dans le monde entier, et ayant obtenu de très nombreux prix littéraires, dont le Prix Médicis étranger en 2004, et le Prix Israël.
Soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec le CNC et accompagné par l’agence régionale Écla. Projection à l’occasion de Lettres du monde ­ Libres !, festival des littératures du monde.

 

BORDEAUX CINÉMA UTOPIA / Tarifs du cinéma en vigueur