Fawzia Zouari

FawziaZOUARI DR

TUNISIE

Fawzia Zouari, née au Kef, est une écrivaine et journaliste tunisienne. Docteure en littérature française et comparée de la Sorbonne, elle vit à Paris depuis 1979. Elle a travaillé à l’Institut du monde arabe avant de devenir journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique en 1996. Elle participe à de nombreuses émissions de télévision sur l’évolution des pays arabes. Le corps de ma mère s’inspire de la révolution du Jasmin. La narratrice revient sur ce printemps 2007, quand, au chevet de sa mère malade, elle n’a qu’une envie : percer l’énigme de cette femme rétive aux confidences et à la tendresse. S’engage alors une enquête qui a tout de la chasse au trésor…
Photo © DR

Le corps de ma mèreLe corps de ma mère,
éditions Joëlle Losfeld

 

 

 

Coup de coeur
« Une mère au crépuscule de sa vie, une vie faite de silences, de non-dits et d’absence de sentiments. Et sa fille, qui va tenter, avec persévérance, de remonter le chemin de la mémoire maternelle perdue. Elle découvrira que cette mère, femme indomptable insoumise au coeur d’une société tunisienne patriarcale, ne ressemble en rien à ce qu’elle avait, elle, la fille, fantasmé. Fawzia Zouari nous livre un témoignage bouleversant et charnel à la manière d’une biographie fictionnelle entre conte et légende. » Marie Felsmann, médiathèque, Bazas

Où rencontrer Fawzia Zouari ?
MARDI 21 NOVEMBRE
BRIVE-LA-GAILLARDE / Médiathèque, 18h
La liberté d’écrire, rencontre animée par Sonia Moumen, journaliste

MERCREDI 22 NOVEMBRE
BORDEAUX / Marché des Douves, 14h30-16h30
Quelle langue pour quelle histoire ? Masterclasse
En partenariat avec le Labo des histoires, sur inscription à nouvelle-aquitaine@labodeshistoires.com / 0787468286
SAINT-MEDARD-EN-JALLES / Médiathèque, 20h
Femmes &  fiction : quelle écriture ? Rencontre avec Sara Rosenberg animée par Sonia Moumen, journaliste

JEUDI 23 NOVEMBRE
BAZAS / Médiathèque, 18h30
Écrire l’insondable, rencontre animée par Christophe Dabitch, critique littéraire et auteur
Suivie de la projection du film À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana Obermeyer (2016) à 20h30. Tarifs habituels du cinéma.

Publicités