Accueil

logo-lettres-du-monde

Nous vous donnons rendez-vous le premier week-end de décembre, les 3 et 4 avec une inauguration le 2 décembre à partir de 18h30, pour la deuxième édition des Rencontres du carnet de voyage, une écriture du monde, salon du genre organisé avec les éditions Elytis au Marché des Douves à Bordeaux. Suivez l’événement sur Facebook ! https://www.facebook.com/rencontresducarnetdevoyage/


« Des écrivains d’ailleurs qui nous ouvrent les portes de leur univers littéraire et nous dessinent une nouvelle carte du monde. » Martine Laval, conseillère littéraire

La littérature est lieu de partage. Elle abolit les frontières entres les langues, les cultures et crée un vivier propice à la pensée, à l’échange. Au plaisir de la découverte, Lettres du monde ajoute le désir d’imaginer une autre façon d’être ensemble, écrivains, traducteurs, illustrateurs, éditeurs et publics, petits ou grands lecteurs, jeunes et adultes.

L’association Lettres du monde vous donne rendez-vous tout au long de l’année pour trois événements : un marathon littéraire, Insitu – Lire le monde, lire ma ville, le festival Lettres du monde et un salon du carnet de voyage en décembre, Les Rencontres du carnet de voyage, une écriture du monde. 


En 2016, la deuxième édition d’ Insitu – Lire le monde, lire ma ville vous a donné rendez-vous le week-end du 21-22 mai, nous vous remercions d’avoir été si nombreux à venir assister aux lectures dans ces lieux insolites de Bordeaux que nous avions sélectionnés.

Du 17 au 27 novembre 2016, Lettres du monde, festival des littératures du monde est revenu pour sa treizième édition : Lettres du monde – Libres !  Un grand MERCI aux auteurs, traducteurs, éditeurs, interprètes, libraires, bibliothécaires, universitaires, professeurs … et au public qui est venu nombreux assister aux 65 rencontres qui ont rythmé les 10 jours de festival.

Lettres du monde a dédié son festival 2016, intitulé Libres ! à Aslı Erdoğan, romancière et journaliste emprisonnée abusivement en Turquie depuis le 16 août 2016. Cette voix importante de la littérature doit retrouver sa liberté. La pétition qui réclame sa libération est accessible ici > http://bit.ly/2g7libE